H.L. Timmers Verhoeven
aan
E. du Perron

Brussel, 22 januari 1934

Bruxelles, le 22 janvier I934.

 

Monsieur E. du PERRON

I9, rue de l’Yvette

PARIS. (16e)

 

Cher Ami

J’ai bien reçu tes deux letters ainsi que la police de la R.B.

Je crois que tu as tort de ne pas payer la 3e prime relative à cette assurance, parce que, après payement des 3 primes, tu as droit à la valeur de rachat se montant à Frs. 6.300.-, tandis que si tu ne paies pas la 3e prime, tout le bénéfice des deux premières primes est perdu.

 

En outre, le chef de service de la R.B. était d’accord pour que tu ne paies que la moitié de l’indemnité de remploi, soit un gain de Frs. I.400.-

Donc, en résumé:

 

tu paies Frs. 4.000.- pour la prime Juillet ‘34, dont il faut

déduire: ... - 1.400.-

donc en tout ... Frs. 2.600.-,

et en juillet I935 tu peux racheter ta police en touchant environ Frs. 6.300.-, d’où bénéfice de Frs. 3.700.- et, pas dessus le marché, tu restes assuré jusqu’à cette date.

 

Je te conseille donc vivement de conserver cette assurance et de payer la 3e prime.

 

J’ai convoqué Madame SECHEZ et je ferai le nécessaire.

 

Il n’est pas nécessaire que tu viennes à Bruxelles: j’ai procuration et je t’enverrai l’argent de la façon donc tu veux, accompagné du compte.

 

T.S.V.P.

 

Je te prie de croire à mes meilleurs sentiments. Mes respects à Madame,

Timmers Verhoeven

H.L. TIMMERS VERHOEVEN, 93, rue Stévin, BRUXELLES.

 

Origineel: Den Haag, Letterkundig Museum

vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie