E. du Perron
aan
Evelyn Blackett

Brussel, 11 november 1930

Bruxelles, 11 novembre.

104 Bould. Brand Whitlock.

 

Ma chère Eveline,

Je suis impardonnable sans doute (formule toute trouvée mais sincère) de ne pas vous avoir répondu plus tôt. J'ai d'ailleurs souvent pensé à le faire, mais je n'étais plus sûr de votre adresse, je pensais que vous deviez avoir quitté ces eaux douces où vous pratiquiez le jeu de la demande en mariage (et du refus). Ensuite: qu'avais-je à vous dire? Vous faisiez de ce bonds brusques, déclarant sur la première page que décidément vous ne vouliez pas vous marier, puis, sur la troisième, que si je voulais coucher avec vous, je n'avais qu'à vous épouser. Avouez que c'était un peu trop flatteur pour moi? Je me suis dit que vous n'étiez plus ‘vraie’, que vous recommenciez à vous exciter sur le papier. Je pourrais, d'ailleurs, comprendre aussi cela. Mais vous comprenez aussi facilement, je pense, que je considère cela comme un jeu qui vous regarde beaucoup plus que moi? Ma vanité ira jusq'à ne pas vous refuser de me prendre comme point de mire, si tel est votre souhait, mais pas davantage. Ce sera l'amusement de mes vieux jours que de vous voir vous exciter avecques de l'encre sur papier blanc.

Alors; à présent, le point de mire où se localisent vos ardeurs s'appelle Guy, autrement dit Gabrielle? Fort bien. Moi, je n'y vois aucun inconvénient. L'amour entre femmes me paraît infiniment moins dégoûtant qu'entre hommes, je trouve seulement une femme, qui ne serait que lesbienne, un peu ‘incomplète’; mais vous - après tous les succès auprès de l'autre sexe! Allez-y, mon enfant, goûtez aux charmes de Gabrielle. Après le duo, il vous faudrait essayer le trio, en y introduisant de nouveau quelqu’ accent mâle. Un tout jeune britannique, par exemple. Il serait du reste charitable de laisser à la jeune Gabrielle ce qu'elle ne peut pas perdre qu'une fois. (Mais cele dépend de son charactère.)

Moi, je me fais doucement neurasthénique. Je ne vous décrirai pas mes sensations, c'est qq. chose de très obstiné, mais très lent. J'ai eu 31 ans, il y a qq. jours. C'est jeune, pour devenir neurasthénique, ma che volete? ça vient ou ça ne vient pas. Je ne suis pas foutu de faire quoi que ce soit d'un peu bien - même pas de voyager; ce n'est pas la peine, et mes circonstances ne me le permettent pas. Peu importe aussi, mieux vaut rester er combattre, quoique, comme ‘combat’, c'est qq. chose comme de tendre les muscles de son cou tandis qu'on essaye de vous étrangler; - c'est une question de ‘muscles’ plus qu'autre chose. Comme ‘devoir des vacances’, je travaille, mais très lentement, à une vie de Saint-Just. Vous savez l'ami de Robespierre et le membre le plus jeune de la Terreur; sur la guillotine il avait 27 ans. C'est assez dur d'expliquer sa grandeur aux hollandais.

Je vais lire Point counter point de votre ennemi Aldous Huxley, dont tout le monde dit le plus grand bien. On le rapprochre des Faux-Monnayeurs, ce qui ne serait pas pour me déplaire. L'avez-vous lu? et qu'en pensez-vous? Au fond, cela ne peut paraître que prodigieusement fort et intelligent à Bruxelles, qui est la platitude même. Dieux! et dire que je finirai par y crever, peut-être.

Tous mes voeux pour votre mère. Vous paraissez pourtant beaucoup plus absorbée par Lesbos. ‘La vie est plus forte’, me diriez-vous ... Croyez-moi bien à vous.

E.

 

P.S. - Il faut fumer beaucoup de cigarettes avant d'embrasser Gabriëlle. Sans doute ferez-vous aussi recouper vos cheveux? - Et votre roman?

 

Origineel: Den Haag, Letterkundig Museum

vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie