E. du Perron
aan
Pedro Creixams

Den Haag, 9 juni 1922

la Haye, 9 juin '22

 

Mon cher Pedro,

Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai trouvé moyen de tenir ma promesse et de t'envoyer ce que tu trouveras enfermé dans cette lettre. C'est peu peut-être, néanmoins j'espère que ça viendra encore à propos et que tu ne crois pas que je t'ai oublié. Il faut que tu saches que j'étais complètement argent court en arrivant ici, à Bruxelles j'ai dû emprunter un peu de monnaie car quand nous sommes descendus à la gare nous nous trouvâmes en possession de.... 2 francs 50, et c'étaient encore des francs belges!

Je t'enverrai les photos bientôt. Pour les mêmes raisons je ne les ai pas encore porté chez le photographe. Mais ça vient.

Ceci en hâte, je t'écrirai mieux une autre fois. N'oublie pas de transmettre mes respects et amitiés à ta femme et crois moi

toujours tout à toi

Edgar du Perron

 

écris-moi immédiatement pour me faire savoir que tu as reçu cette lettre!

 

Origineel: particuliere collectie

vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie