E. du Perron
aan
L. Guilloux

Parijs, 29 oktober 1934

Paris, lundi.

 

Cher ami,

Greshoff est très content avec Palante. Je vous traduirai un jour son article, qui est un peu genre réclame; mais ce n'est pas mal, étant donné ce que eet imbécile de Premsela avait écrit antérieurement sur la Maison du Peuple.7434 On attend tous impatiemment Cripure, et je suis sûr - surtout en y repensant - que vous ne pouvez pas le rater. En vous écoutant, j'étais moins sûr qu'après, mais c'est bon signe, car c'est sur ses impressions d'après qu'on peut souvent le mieux se fier. Pour ma part, j'attends le résultat sans inquiétude; c'est votre livre, comme dit Malraux, et quand vous cessez de rechercher avant tout la simplicité prolétarienne, comme dans Dossier C., vous avez des qualités d'écrivain trop supérieures pour vous permettre de rater une histoire aussi poignante que celle de ‘Cripure’ - et que vous connaissez si bien. Reste les autres parties... Mais si vous ne réussissiez pleinement que la partie ‘Cripure’, cela pourrait déjà être inoubliable.

Moi, j'ai été trop dérangé par un tas de choses; ce n'est que depuis quelques jours que je me suis remis au travail. Il y avait d'abord aussi la traduction de la Condition Humaine, qui m'a pris 4 mois et qui n'est pas rien. Mais vous parler de bouquins hollandais n'a aucun sens. J'ai du reste d'autres projets; à partir du 13 novembre je vais suivre ici un cours de persan, dans l'espoir de pouvoir trouver quelque chose en Perse, d'ici 2 ans. On en reparlera, quand on se reverra. Mais où? probablement à Paris. J'aimerais beaucoup vous voir à Saint-Brieuc, mais c'est quasi-impossible, à cause du voyage, du travail et de l'argent. La mort du père de Bep nous a apporté, à ce point de vue-là aussi, quelques complications.*

J'ai dit à l'ami italien de s'adresser à Grasset, ce qu'il fera. Sinon, je pourrai toujours lui prêter mes exemplaires - mais il préfère les avoir.

Bep aimait beaucoup son père, mais elle se tient très bien. La Hollande, pour elle, est maintenant complètement le passé; tant mieux peut-être, puisqu'il faut dormer son attention à tant de choses présentes.

Comment va Renée? Et Yvonne? On ne vous oublie nullement, même en n'épistolant que de temps à autre. Jadis, je croyais beaucoup aux leftres; maintenant je pense que c'est encore une espèce de mensonge. Mais ce qui est vrai, on le communique aussi.

Au revoir, et croyez à notre très sincère amitié.

Votre EduP.

 

Bep rêve très souvent au Roselier et à la mer bretonne qu'on avait là.

7434M.J. Premsela besprak La maison du peuple in één alinea, die besluit met: ‘behoort ten slotte tot die jonge, goed bedoelde boeken die men, waren zij onuitgegeven gebleven, niet al te erg zou missen’ in de rubriek ‘Nieuwe romans’ XXIII in Het Fransche boek 7 (1927-1928) 9 (mei 1928), p. 146.
*Passagères, du reste.
vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie