E. du Perron
aan
G. Wouters

Amsterdam, 14 maart 1930

Amsterdam, vendredi.

 

Ma chère Germaine,

Le paquet vous A déjà été renvoyé. J'ai écrit à ce propos à Stols. De Chevasson j'ai reçu une lettre, comme quoi il ne viendra probablement pas. C'est bien dommage! car pratiquement ça ne lui aurait coûté que le voyage aller et retour. - Autre chose: je viens de recevoir de Malraux le 1er Soulier de Satin! C'est drôlatique, ce petit jeu. Pour le finir, voulez-vous m'envoyer le second Soulier dès que vous l'aurez lu? Renvoyez le premier à Louis, si vous l'avez; sinon, c'est moi que vous l'enverrai; et vous me renverrez la paire!!!962

Ici, rien de changé.

Que faites-vous? Que fait-on à Bruxelles? Le Nutteloos Verzet estil à Brux. ou à Maestricht? S'il est enfin à Brux. envoyez-moi encore 5 ex. Mais ne recommandez rien, car c'est trés ennuyeux ici, on doit chercher les recommandés à la poste. A bientôt! Votre

EdP.

962Volgens Roger Peyrefitte (Propos secrets) moet Gide, gevraagd naar zijn mening over Le soulier de satin, gezegd hebben: ‘Heurcsement qu'il n'y a pas la paire!’
vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie