E. du Perron
aan
L. en R. Guilloux

Parijs, 5 december 1933

Paris 16e

 

19 rue de l'Yvette.

 

Mardi.

 

 

Chers amis,

Ci-joint je vous envoie les 200 francs7377; excusez-nous du retard, mais tout va très mal à Get égard. A d'autres aussi, du reste. Malraux est sombre et fermé, Clara était partie quand nous sommes venus. On verra Malraux vendredi, peut-être qu'il parlera davantage? Il part pour Mareb (vous aviez raison, c'est sans g) le 8 janvier.7378 Clara sera de retour ici, le 21 décembre; retenez ces dates.

Nous regrettons infinement votre compagnie et même le Manoir. On est tombé ici dans une famille de russes touchants mais bavards, qui Grient tout le jour; on n'est pas libre, je ne puis travailler et suis dans un marasme indicible.

Il faut refoutre le camp ou aller en Hollande ou Dien sait quoi.

Excusez ces quelques lignes. On vous écrira mieux bientôt.

Votre EdP.

 

Chers Renée et Louis, Vous nous manquez, et j'ai la nostalgie de Bretagne, et nous resterons sales jusqu'au 1er février parce qu'il n'y pas assez d'eau chaude, et la patrie nous menace de loin. Ecriveznous tous les deux, et longuement.

Bep.

 

Est-ce que vous-avez gagné le Mon-Savon, Renée?

7377Zie Bw TB-DP 2, p. 260 en 264.
7378Ontdekkingstocht van Malraux met édouard Corniglion-Molinier, begonnen op 22 februari 1934. Zij vlogen van Parijs naar Jemen, waar hij de ontdekking van Mareb, de legendarische hoofdstad van de koningin van Scheba, voor zich opeiste. Malraux keerde op 23 maart 1934 terug op het vliegveld Orly bij Parijs. De Magreb is de benaming voor (liet toenmalige Frans) Noord-Afrika: Marokko, Algerije en Tunesië.
vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie