E. du Perron
aan
F. Hellens

Gistoux, 18 augustus 1928

Gistoux, samedi.

 

Mon cher ami,

J'ai d'abord voulu t'attendre; voyant que tu n'es pas venu, je t'en-voie, ci-joint, le billet que tu m'as si gentiment donné, jeudi. C'est vraiment dommage qu'il y a toujours qq. chose qui t'empêche de passer du moins tout un dimanche à Gistoux. Ma mère aimerait beaucoup te connaître, Simone te reverrait avec tant de plaisir! et il y a encore Gille, qui réclame la revanche de sa première conversation avec toi, avenue Emile Duray. Si tu dois prendre le train, une fois et pour toutes, voici l'itinéraire: départ de la Gare de Luxembourg, billet jusqu'à Chastre (c'est entre Bruxelles et Namur),à Chastre on attend un quart d'heure à peu prés, puis on repart avec le vicinal qui te dépose exactement devant le château (à demander au contrôleur). D'ailleurs, si tu m'avertis, je viendrai te prendre. Il y a même moyen de te prendre à Bruxelles, si tu m'avertis à temps et si tu peut rester au moins tout le dimanche. Il ne faut pas trop laisser passer le beau temps; déjà il fait plus froid, le soir! ou ‘me trompé-je?’ Ne pourraistu pas venir ce samedi (le 25), au lieu d'àller à Benonchamps? ou ta femme ne me pardonnerait-elle pas de la priver de ta compagnie? Enfin, vois toi-même ce que tu peux faire et écris-moi ta décision. Je ne désespère pas encore de t'avoir ici, cet été, et te prie de me croire, comme toujours, bien ton

EdP.

 

Je réouvre ma lettre pour y insérer la note408 qui te fait plaisir. C'est vraîment pour toi que je l'ai faite, car les gens de Variétés409 me dégoûtent assez; tu me pardonneras donc les fautes de style et autres qui s'y trouvent sans doute et tu voudras bien les corriger avant d'envoyer l'article plus loin? Evidemment j'y ai mis ce que Malraux n'a plus pu ajouter à sa note dans la N.R.F.410! et pour cela Variétés est très bien puisque des petits idiots comme Mesens y fleurissent entre Van Hecke et Norine, à l'ombre de Max Ernst et Hans Arp. Bon! l'essentiel est que tu sois content. En cette foi je veux vivre et mourir....

à bientôt! Ton ami

EdP.

Le mieux serait peut-être de corriger cette note et de la faire taper à la machine; mais si tu veut me faire plaisir, respecte ma petite manie des points-virgules! C'a un petit air 18ième qui m'est cher, je ne sais pourquoi.

408Een bespreking van H's 'Enfant et l'écuyère in Variétés 1 (1928-1929) 5 (sept.), p. 270 (niet opgenomen in het Vw).
409Van Variétés, een Belgisch maandblad dat aan de moderne kunst was gewijd en van 1928-1930 heeft bestaan, was Paul-Gusta ve van Hecke (1887-1967) de enige redakteur. Behalve kunstcriticus was hij dichter en toneelschrijver, doorgaans in het Frans. Hij toonde zich een geestdriftig propagandist van het surrealisme en voordien van het expressionisme.
410Ook een bespreking van l'Enfant et l'écuyère (NRF, aug. 1928).
vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie